Tous les articles par Manu David

C’est parti !

Le ven­dre­di 7 février, de nom­breux grim­peurs du club accom­pa­gnés des membres de l’é­quipe muni­ci­pale et du ten­nis club se sont retrou­vés dans la halle des sports pour son ouver­ture. Caro, notre pré­si­dente a reçu les badges d’ac­cès avec le sou­rire et convié les par­ti­ci­pants au tout pre­mier du pot du grim­peur dans ces nou­veaux locaux.

Cer­tains en ont pro­fi­té pour tes­ter le nou­veau mur
Une nou­velle aven­ture com­mence pour le club !

Plus que quelques semaines…

L’ou­ver­ture des blocs a com­men­cé sur cha­peaux de roue grâce au tra­vail impres­sion­nant des ouvreurs très moti­vés du club.
Petit à petit le mur se couvre de prises colo­rées. La semaine à venir sera encore consa­crée au bloc puis se sera le tour des murs de vitesse et de dif­fi­cul­té de prendre des cou­leurs.
Mer­ci à Phi­lippe qui, très modes­te­ment, ne s’est pas cité dans l’ar­ticle pré­cé­dent.
Pour­tant il a œuvré pen­dant des années pour que le pro­jet d’un nou­veau mur voit le jour. Ensuite il a sui­vi le pro­jet, semaine après semaine, en inter­face avec la mai­rie, la FFME, les entre­prises.
Enfin, pour tout soit impec­cable au démar­rage, il veille, au quo­ti­dien, à la diver­si­té des blocs et nou­velles voies pour leur acces­si­bi­li­té à tous enfants/ adultes, débu­tants / confir­més.
Mer­ci encore à tous les acteurs de cette belle réus­site !
Afin de fêter l’ac­cès pro­chain à la nou­velle halle, tous les adhé­rents sont invi­tés le jeu­di 6 février à 19h30 pour un de ces moments de convi­via­li­té par­ti­cu­liers qui font la force et l’i­den­ti­té de notre club.

Coupe du Rhône – Létra

1er décembre, 1ère épreuve de la coupe du Rhône, épreuve de dif­fi­cul­té à Létra, sur un mur tout neuf. Une ving­taine de com­pé­ti­teurs ont défen­dus vaillam­ment les cou­leurs du club. La moi­tié a par­ti­ci­pé à une finale et la moi­tié de ces fina­listes est mon­tée sur le podium. Bra­vo à tous !

Quant à ceux qui sont venus coa­cher, juger, s’oc­cu­per de la sono, encou­ra­ger, …, mer­ci à tous !